Echanger

Il est parfois difficile de démêler le vrai du faux, pour certains ce qui est vrai est faux pour d’autres.

L’objectif du Blog que je vais essayer d’animer et de lancer des débats afin de réflechir  à nos situations propres.

Je n’apporterai pas de solutions. Ce qui peut marcher pour certains et un échec pour d’autres, mais connaître, savoir ce qui est fait, ce qui a marché ou pas, peut aider les autres à trouver leur solution et avancer.

Après la loi sur la transition énergétique, la loi biodiversité

 

le projet est adopté en première lecture par le sénat. Maintenant direction l’assemblée nationale pour la seconde lecture

En résumer, les thèmes abordées

  • ratification du protocale de Nagoya
  • une agence pour la biodiversité
  • le renforcement des processus de compensation, reconnaissance du préjudice écologique
  • création d’un open Date pour améliorer la connaissance naturaliste du territoire
  • plan d’action obligatoire pour les espaces en danger
  • des mesures de protection pour lutter contre la brevetabilité du vivant
  • taxe additionnelle pour l’utilisation de l’huile de palme

Par contre, quid de l’utilisation des néonicotinoides ? supression des zones prioritaires pour la biodivesité …

chasse à la glu toujours autorisé ainsi que la chasse des mammifères en période de reproduction…

légifrance

un peu de pédagogie sur les pesticides

Discours un peu simpliste mais au moins au comprend.

[VIDEO] 3 minutes pour comprendre les enjeux et les alternatives possibles aux pesticides.Pour aller plus loin signez la pétition stop-pesticides.fnh.org#neonicotinoides #pesticides

Posté par Fondation Nicolas Hulot sur lundi 18 mai 2015

 

 

concertation, communication …

La concertation c’est vouloir faire en sorte de consulter la population pour recueillir leurs sentiments et adapter les décisions en fonction de ces retours, en fonction des souhaits exprimés. C’est ce qu’on appelle la gouvernance dans le magnifique organigramme du développement durable.

cercle-developpement-durable

La communication est avant tout l’action d’informer. Juste diffuser l’information : les articles, les réunions publiques …

Ensuite des actions peuvent permettre d’allier la concertation et la communication : par exemple les inventaires participatifs permettent à la fois de sensibiliser à la beauté de notre nature, de la patrimoine, découvrir notre biodiversité, mais aussi de participer au suivi des changements des pratiques et de faire le suivi des inventaires nationaux, par exemples comme ceux piloter par le muséum d’histoire naturelle.

interdiction d’usage des produits phytosanitaires en 2017 pour les collectivités

La loi Labbé en date du 6 février 2014 (NOR: DEVX1330135L)

Il est interdit aux personnes publiques (…) d’utiliser ou de faire utiliser les produits phytopharmaceutiques mentionnés au premier alinéa de l’article L. 253-1 du présent code, à l’exception de ceux mentionnés au IV du présent article, pour l’entretien des espaces verts, des forêts ou des promenades accessibles ou ouverts au public et relevant de leur domaine public ou privé. Cette interdiction ne s’applique pas aux traitements et mesures nécessaires à la destruction et à la prévention de la propagation des organismes nuisibles mentionnés à l’article L. 251-3, en application de l’article L. 251-8

Loi sur la transition énergétique – article 68

La date d’interdiction est avancée 2 ans par rapport à la loi Labbé

  • À partir du 1 janvier 2017 pour les collectivités
  • A partir du 1 janvier 2019 pour les particuliers :
  • Interdiction de traiter les voiries sauf pour des questions de sécurité vis-à-vis des agents